Jean-Noël Tremblay (1926-) Homme politique

 

Ce natif de Saint-André-du-Lac-Saint-Jean fait de longues études avant d'entreprendre une carrière dans l'enseignement au début des années 50. Il collabore à plusieurs publications bien connues -«La revue dominicaine», «Culture», etc.- et fait une première expérience en politique en 1958. Il est alors élu à la Chambre des communes sous la bannière conservatrice. Défait en 1962, il conseille le chef de l'Union nationale (UN), Daniel Johnson, avant d'être lui-même candidat pour ce parti lors de l'élection générale du 5 juin 1966. Devenu premier ministre, Johnson en fait son ministre des Affaires culturelles, un poste qu'il conserve jusqu'à la défaite de l'UN, en 1970. Après son retrait de la politique active, en 1973, il agit comme conseiller auprès de différents organisme et personnalités


En référence:

Bibliothèque de la Législature, Répertoire des parlementaires québécois, 1867-1978, Québec, 1980, 797 pages. Gaston Deschênes, Dictionnaire des parlementaires québécois, 1792-1992, Sainte-Foy, Presses de l'Université Laval, 1993, 859 pages.

En complément:

http://www.assnat.qc.ca/fra/membres/notices/t-u/TREMJN.htm


  ©  Tous droits réservés - Bilan du Siècle Perspective monde