Honoré Mercier (fils) (1875-1937) Homme politique

 

Ce natif de Saint-Hyacinthe n'est encore qu'un jeune garçon lorsque son père devient premier ministre du Québec. Admis au Barreau du Québec en 1900, il pratique le droit et s'initie aux rouages de la politique en devenant conseiller municipal du quartier Centre de Montréal de 1906 à 1910. Élu une première fois à l'Assemblée législative en 1907 sous la bannière libérale, il consacre l'essentiel des 30 prochaines années à la politique. Ministre de la Colonisation, des Mines et des Pêcheries (1914-1919), on le retrouve ensuite à la tête du ministère des Terres et Forêts où il demeurera pendant près de 17 ans (1919-1936). Son fils, qui porte le même nom que lui, siégera à l'Assemblée législative au cours des anées 40.


En référence:

Bibliothèque de la Législature, Répertoire des parlementaires québécois, 1867-1978, Québec, 1980, 797 pages. Gaston Deschênes, Dictionnaire des parlementaires québécois, 1792-1992, Sainte-Foy, Presses de l'Université Laval, 1993, 859 pages.

En complément:

http://www.assnat.qc.ca/fra/membres/notices/m-n/MERCHF.htm


  ©  Tous droits réservés - Bilan du Siècle Perspective monde