Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Joseph-Napoléon Francoeur (1880-1965) Homme politique

Originaire de Cap-Saint-Ignace, près de Montmagny, il étudie le droit à l'Université Laval avant d'être admis au Barreau du Québec en 1904. Il exerce sa profession dans la Vieille Capitale puis est élu pour la première fois à l'Assemblée législative sous la bannière libérale en 1908. De 1908 à 1936, il représente sans interruption la circonscription de Lotbinière. Au cours de ses mandats, les premiers ministres Lomer Gouin et Louis-Alexandre Taschereau lui confient plusieurs responsabilités, dont le poste d'Orateur (1919-1928), ainsi que les ministères des Travaux publics (1930-1936), du Travail (1935-1936) et des Mines (1936). Il sera également élu à la Chambre des communes en 1937. Pour la postérité, son nom reste associé à une motion présentée en chambre en 1917 qui proposait que «la province de Québec serait disposée à accepter la rupture du pacte confédératif de 1867 si, dans les autres provinces, on croit qu'elle est un obstacle au progrès et au développement du Canada». Cette motion controversée ne fera jamais l'objet d'un vote.


En référence: Bibliothèque de la Législature, Répertoire des parlementaires québécois, 1867-1978, Québec, 1980, 797 pages. Gaston Deschênes, Dictionnaire des parlementaires québécois, 1792-1992, Sainte-Foy, Presses de l'Université Laval, 1993, 859 pages.
En complément: http://www.assnat.qc.ca/fra/membres/notices/e-f/FRANJN.htm



Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Musée McCord
Institut de la statistique du Québec

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke