Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Jean-Louis Gagnon (1913-2004) Journaliste

Originaire de Québec, il étudie à Montréal et à l’Université d’Ottawa dont il est diplômé. Fondateur de la revue politique et littéraire nationaliste «Vivre», il accède en 1935 à la direction du journal «La voix de l'Est». Après avoir été rédacteur à «L'Événement – Journal» de Québec en 1939, il multiplie les expériences journalistiques au Québec et à l’étranger. Il effectue un passage de trois ans comme rédacteur en chef au «Canada» et à «La Presse» (1958-1961), avant de mettre sur pied le «Nouveau journal» dont l’existence est de courte durée. Au cours des années 1960, il participe aux travaux de la Commission Laurendeau-Dunton sur le bilinguisme et le biculturalisme. Lorsque André Laurendeau décède, en 1968, c’est lui qui y succède au poste de coprésident. Ambassadeur du Canada auprès de l’Unesco à Paris au cours des années 1970, ce fédéraliste écrit ses mémoires en trois tomes - «Apostasies» - entre 1985 et 1990. Sa contribution au journalisme et aux lettres est soulignée en 1994 alors qu’on le fait chevalier de l’Ordre national du Québec.


En référence: Le Devoir, 28 mai 2004, p.B2. La Presse, 28 mai 2004, p.A6; 1er juin 2004, p.A20.



Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle
Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke