Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
L'histoire électorale du Québec de 1867 à 2017
Analyses, carnets électoraux, tableaux
500 pages documentées et référencées
Jean-Herman Guay (politologue) et Serge Gaudreau (historien)

Disponible aux Presses de l'Université Laval
Disponible sur Amazon
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Jean-Paul Cloutier (1924-2010) Homme politique

Jean-Paul Cloutier est né à Saint-Paul-de-Montminy, dans la région Chaudières-Appalaches. Il étudie à l'École polytechnique et à l'École des Hautes études commerciales, à Montréal, où il est licencié en sciences commerciales en 1949. Vérificateur et comptable d'une cinquantaine de municipalités et commissions scolaires, il participe avec ses frères à la création de plusieurs entreprises et est secrétaire-trésorier de la municipalité de Montmagny, de 1955 à 1966. Membre du conseil d'administration du Conseil économique de la Côte-du-Sud de 1975 à 1980, il devient l'année suivante directeur général du Journal de Québec. Il est très impliqué dans la ville de Sainte-Foy, en plus d'être membre du conseil d'administration de la Société immobilière du Québec de 1984 à 1986 et de Place Desjardins inc., en 1985-1986. Jean-Paul Cloutier entre en politique active en 1962, alors qu'il est élu député de l'Union nationale dans Montmagny. Lorsque ce parti prend le pouvoir, en 1966, le premier ministre Daniel Johnson le nomme ministre de la Santé et ministre de la Famille et du Bien-être social. Il conserve ce poste sous Jean-Jacques Bertrand qui dirige le Québec entre 1968 et 1970. Après avoir été réélu en 1970, Cloutier est pour sa part défait en 1973 dans Montmagny-L'Islet. Il se tourne ensuite vers la politique municipale et présente sa candidature à la mairie de Sainte-Foy en 1985 pour le Parti du renouveau municipal. Celle qui l'emporte, Andrée Boucher, restera en fonctions pendant plus de 15 ans, avant de devenir mairesse de Québec en 2005. René Saint-Pierre est aussi impliqué à différents niveaux. Il préside la Chambre de commerce de Sainte-Foy en 1983 et 1984 et est président-fondateur de l'Opéra de Québec à compter de 1983. On le fait membre de l'Ordre du Canada le 13 juillet 2000.


En référence: http://www.assnat.qc.ca/fra/membres/notices/c/CLOUJP.htm



Sur Bilan du siècle

Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke