Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
L'histoire électorale du Québec de 1867 à 2017
Analyses, carnets électoraux, tableaux
500 pages documentées et référencées
Jean-Herman Guay (politologue) et Serge Gaudreau (historien)

Disponible aux Presses de l'Université Laval
Disponible sur Amazon
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


François Legault (1957-) Homme politique, homme d'affaires

Après avoir étudié à l'école des Hautes Études commerciales, ce natif de Sainte-Agathe-de-Bellevue fait carrière dans le monde des affaires. Encore dans la vingtaine, il devient en 1986 président-directeur-général et co-fondateur d'Air Transat, une compagnie aérienne québécoise. François Legault fait son entrée en politique en 1998 sous la bannière du Parti québécois. Élu dans la circonscription de Rousseau, qu'il représentera jusqu'en 2009, il occupe plusieurs fonctions importantes dans les cabinets des premiers ministres Lucien Bouchard et Bernard Landry. Une vaste réforme du système d'enseignement est implantée pendant son passage au ministère de l'Éducation, entre 1998 et 2002. Il est également ministre de la Santé et des Services sociaux en 2002-2003. La défaite des péquistes en 2003 le relègue par la suite à l'opposition. Après avoir été critique de son parti en matière d'économie, Legault démissionne de son poste de député en juin 2009. Avec l'homme d'affaires Charles Sirois, il travaille par la suite à mettre sur pied la Coalition pour l'Avenir du Québec (CAQ). Ce regroupement lance une vaste consultation en 2011 afin d'élaborer un programme susceptible de « relancer » le Québec. Celui-ci ne prévoit pas l'indépendance du Québec, un virage significatif pour Legault qui était un défenseur de la souveraineté. La CAQ, qui fusionne avec l'Action démocratique du Québec à la fin de 2011, devient officiellement un parti au début de 2012. À sa première participation à des élections générales, en septembre 2012, la CAQ réussit à obtenir 27,1% des voix et à faire élire 19 candidats, dont le chef Legault. Après avoir connu une baisse marquée dans les sondages, les « caquistes » redressent la situation lors de la campagne électorale de mars et avril 2014, ce qui leur permet d'augmenter leur représentation à l'Assemblée nationale à 22 députés.


En référence: http://www.assnat.qc.ca/fr/deputes/legault-francois-4131/biographie.html



Sur Bilan du siècle

Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke