Philippe Hamel (1884-1954) Médecin, dentiste, homme politique

 

Il fait des études en médecine et en chirurgie dentaire avant d'enseigner à l'Université Laval et de pratiquer dans les hôpitaux de Québec, sa ville natale. Élu sous la bannière de l'Action libérale nationale (ALN), en 1935, il est réélu à l'Assemblée législative l'année suivante avec l'Union nationale (UN) de Maurice Duplessis. Le peu d'intérêt que manifeste le gouvernement pour les réformes qui lui sont chères, notamment la nationalisation des compagnies d'électricité, l'incite à ne pas représenter sa candidature, en 1939. Il écrit beaucoup sur les questions sociales et politiques avant de s'éteindre, en 1954.


En référence:

Bibliothèque de la législature, Répertoire des parlementaires québécois, 1867-1978, Québec, 1980, p.273-274. Jean Cournoyer, La Mémoire du Québec de 1534 à nos jours, Montréal, Stanké, 2001, p.614.


  ©  Tous droits réservés - Bilan du Siècle Perspective monde