Jean-Paul L'Allier (1938-2016) Homme politique

 

Il étudie le droit, l'enseigne et oeuvre au sein de nombreux organismes, dont l'Office franco-québécois pour la jeunesse, avant d'entrer à l'Assemblée nationale en 1970. Au cours des six années suivantes, le premier ministre libéral Robert Bourassa lui confie plusieurs responsabilités importantes, dont le ministère des Communications (1970-1976), de la Fonction publique (1970-1972) et des Affaires culturelles (1975-1976). Battu à l'élection de 1976, il appuie le «Oui» lors de la campagne référendaire de 1980. Délégué général du Québec à Bruxelles de 1981 à 1984, il est élu maire de la ville de Québec, en 1989. Réélu à plusieurs reprises, il devient le premier maire de la grande agglomération de Québec à la suite du regroupement municipal qui survient au début du XXIe siècle. Il quitte ses fonctions en 2005.


En référence:

Bibliothèque de la législature, Répertoire des parlementaires québécois, 1867-1978, Québec, 1980, p.317. Gaston Deschênes, Dictionnaire des parlementaires québécois, 1792-1992, Sainte-Foy, Presses de l'Université Laval, 1993, 859 pages. https://www.ordre-national.gouv.qc.ca/membres/membre.asp?id=1907


  ©  Tous droits réservés - Bilan du Siècle Perspective monde