Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


André Laurendeau (1912-1968) Journaliste, homme politique

Il est secrétaire général de la Ligue pour la défense du Canada, un mouvement qui fait campagne contre la conscription obligatoire lors du plébiscite de 1942. Quelques mois plus tard, il se joint à d'autres leaders nationalistes pour créer le Bloc populaire canadien. Devenu chef de l'aile québécoise de ce parti, en 1943, il est élu avec trois de ses confrères à l'Assemblée législative, en 1944. La fin de la guerre met à toute fin pratique un terme à l'expérience du Bloc qu'il quitte en 1947. Ses écrits dans «L'Action nationale» (1934-1943, 1949-1954) et dans «Le Devoir» (1947-1968) en font un des intellectuels les plus influents de son époque. Nationaliste progressiste, il exprime à maintes reprises la volonté de moderniser la société québécoise, tant sur le plan économique que social. À partir de 1963, il préside conjointement avec Davidson Dunton, l'ex-président de Radio-Canada, la Commission royale d'enquête sur le bilinguisme et le biculturalisme. Il participe à la publication du rapport préliminaire, en 1965, mais meurt en 1968, peu de temps avant la présentation du rapport final. Les recommandations de cette commission influenceront entre autres l'adoption de la Loi fédérale sur les langues officielles.


En référence: L'Encyclopédie du Canada: édition 2000, Montréal, Stanké, 2000, p.1388. Bibliothèque de la législature, Répertoire des parlementaires québécois, 1867-1978, Québec, 1980, p.335, Paul-André Linteau, René Durocher, Jean-Claude Robert, François Ricard, Histoire du Québec contemporain: le Québec depuis 1930, Montréal, Boréal, 1986, p.332, 549.
En complément: Denis Monière, André Laurendeau et le destin d'un peuple, Montréal, Québec-Amériques, 1983, 347 p. Robert Comeau et al., André Laurendeau, un intellectuel d'ici, Sillery, Québec, Presses de l'Université du Québec, 1990, 310 p. Donald James Horton, André Laurendeau : la vie d'un nationaliste, 1912-1968, Montréal, Bellamin, 1995, 367 p. http://www.litterature.org/ile32000.asp?numero=290



Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Musée McCord
Institut de la statistique du Québec

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke