Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
L'histoire électorale du Québec de 1867 à 2017
Analyses, carnets électoraux, tableaux
500 pages documentées et référencées
Jean-Herman Guay (politologue) et Serge Gaudreau (historien)

Disponible aux Presses de l'Université Laval
Disponible sur Amazon
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Wilfrid Laurier (1841-1919) Homme politique

Natif de Saint-Lin, cet avocat fait ses premières armes en politique avec le Parti rouge avant d'être élu sous la bannière libérale à Québec (1871), puis à Ottawa (1874). Ministre de l'Intérieur dans le gouvernement d'Alexander Mackenzie, en 1877, il subit l'hostilité d'une partie du clergé mais se gagne rapidement l'estime des Libéraux fédéraux dont il devient le chef, en 1887. Sous le leadership du député de Québec-Est, comté qu'il représente de 1877 à 1919, le parti solidifie ses bases nationales et met fin à un passage de 18 ans dans l'Opposition en remportant l'élection générale de 1896. Personnage charismatique dont le pragmatisme est mis à rude épreuve par des crises épineuses (affaire des écoles manitobaines, guerre des Boers), le premier francophone à accéder au poste de premier ministre du Canada profite d'un contexte économique favorable et d'un soutien indéfectible du Québec pour faire élire trois gouvernements majoritaires (1900, 1904, 1908). Il est finalement défait en 1911, au terme d'une campagne dont le thème dominant est une nouvelle entente de réciprocité avec les États-Unis. Son rôle de chef de l'Opposition et son refus de joindre les rangs du gouvernement d'Union marquent les dernières années de sa carrière politique. Lorsqu'il décède, en 1919, les Canadiens reconnaissent sa contribution au pays en lui faisant d'émouvantes funérailles.


En référence: L'Encyclopédie du Canada: édition 2000, Montréal, Stanké, 2000, p.1388-1390. Jean Cournoyer, La Mémoire du Québec de 1534 à nos jours, Montréal, Stanké, 2001, p.817-818.
En complément: Laurier L. Lapierre, Sir Wilfrid Laurier, portrait intime, Montréal, Éd. de l'Homme, 1997, 400 p. Wilfrid Laurier University. Library, «A Laurier bibliography», Waterloo, Ontario, Library, 24 p. Alfred DeCelles, «Laurier et son temps», Montréal, Beauchemin, 228 p. Joseph Schull, «Laurier», Montréal HMH, 1968, 530 p. Oscar Douglas Skelton, «Life and letters of Sir Wilfrid Laurier», Toronto, McClelland and Stewart, 1965, 2 v. Richard Clippingdale «Laurier, his life and world», Toronto ; New York, McGraw-Hill Ryerson, 1979, 224 p. http://www.nlc-bnc.ca/premiersministres/h4-3175-f.html



Sur Bilan du siècle

Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke