Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Arthur Meighen (1874-1960) Homme politique

Cet avocat de formation originaire de Anderson, en Ontario, est ministre dans le gouvernement conservateur de 1911 à 1917. Personnage influent dans le gouvernement unioniste (1917-1920) que dirige Robert Borden, où il occupe le ministère de l'Intérieur et de la Justice, il succède à ce dernier au poste de premier ministre du Canada, en 1920. Victime de la montée du Parti progressiste et de l'impopularité de ses positions sur la conscription au Québec, il est défait à l'élection générale de 1921. Sous sa direction, les Conservateurs retrouvent le pouvoir brièvement en 1926, à la suite de l'imbroglio «King-Byng», mais sont battus à nouveau par les Libéraux de W.L. Mackenzie King, quelques mois plus tard. Sénateur de 1931 à 1942, il fait un dernier passage peu remarqué à la tête du parti avant de quitter la politique.


En référence: L'Encyclopédie du Canada: édition 2000, Montréal, Stanké, 2000, p.1567-1568.
En complément: http://collections.ic.gc.ca/discourspm/anglais/ame/ame.html, Roger Graham, Arthur Meighen, Ottawa, Société historique du Canada, 1975, 20 p.



Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle
Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke