Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Michel Rivard (1951-) Auteur, compositeur, interprète

Fils de comédien, il s'initie rapidement à la musique et au monde du spectacle. Dès 1970, il fait valoir ses talents d'auteur, de compositeur et de musicien au sein de la troupe de vaudeville subversif La Quenouille Bleue. À la même époque, il commence à tenir des rôles au théâtre et enregistre quelques trames sonores. C'est en 1973 que prend forme le groupe musical Beau Dommage avec lequel il va transformer la chanson pop québécoise. Lancé en 1974, le premier album du groupe pulvérise les records de ventes avec plus de 350 000 exemplaires écoulés. L'aventure Beau Dommage se poursuit durant trois ans avec un total de quatre albums et de nombreuses tournées qui en font l'une des formations les plus en vue au Québec. En 1976, il trouve le temps de composer la trame sonore du film «Le soleil se lève en retard» d'André Brassard. Le groupe Beau Dommage met fin à ses activités en 1978. La même année, il présente des concerts à Paris en première partie de Maxime Le Forestier avec lequel il noue une solide amitié. Auteur, compositeur, interprète, comédien et humoriste, il s'est imposé, au cours des années 80 et 90 comme l'un des créateurs les plus fascinants de la scène culturelle québécoise. Dans la foulée de Félix Leclerc, Gilles Vigneault et Jean-Pierre Ferland, cet artiste a contribué à faire avancer la chanson québécoise vers de nouvelles formes et de nouveaux horizons. Avec des titres tels que «La complainte du phoque en Alaska», «Libérer le trésor», «Bille de verre» et «Un trou dans les nuages», ses nombreux classiques témoignent avec force de son statut d'auteur de premier plan. De l'aventure Beau Dommage aux albums solo en passant par la Ligue Nationale d'Improvisation, le cinéma et la télévision, il continue d'appliquer avec succès sa vision personnelle des choses à l'ensemble d'une carrière toujours en évolution. Parmi ses albums à succès, soulignons «Un trou dans les nuages» (1987), «Le goût de l'eau» (1992) et «Maudit bonheur» (1998). En 2004, il recevra le Félix hommage remis dans le cadre du gala de l'Adisq.


En référence: http://www.adisq.com/adisq2000/artistes/construction/construction.html Robert Léger, La chanson québécoise en question, Coll. «En question», Montréal, Québec/Amérique, 2003, p.79-81, 106.



Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle
Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke