Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
L'histoire électorale du Québec de 1867 à 2017
Analyses, carnets électoraux, tableaux
500 pages documentées et référencées
Jean-Herman Guay (politologue) et Serge Gaudreau (historien)

Disponible aux Presses de l'Université Laval
Disponible sur Amazon
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Michel Tremblay (1942-) Écrivain

Né dans un quartier populaire de Montréal, il étudie à l'Institut des arts graphiques avant de tenter sa chance dans l'écriture. Sa première pièce, «Le train», remporte le premier prix du concours des Jeunes auteurs de Radio-Canada. La pièce est diffusée en juin 1964, ce qui contribue à lancer sa carrière d'écrivain. La présentation de sa pièce «Les belle-soeurs», en 1968, mise en scène d'André Brassard, le propulse à l'avant-scène du monde littéraire québécois. S'inspirant de la vie des femmes de son entourage, il présente une caricature de la vie d'un quartier populaire à Montréal. Interprétée en joual, cette pièce marque le renouveau du théâtre québécois. Vers la fin des années 80, il se consacre surtout à l'écriture de romans avec lesquels il connaît un énorme succès. Outre les célèbres «Belles-soeurs» (1968), soulignons parmi ses oeuvres théâtrales «À toi pour toujours ta Marie-Lou» (1971), «La duchesse de Langeais» (1968), «Damnée Manon, Sacrée Sandra» (1977) et «Albertine en cinq temps» (1984). En 1990, la sortie de son opéra «Nelligan», sur une musique d'André Gagnon, lui apporte la reconnaissance dans un domaine inexploré jusque-là. Parmi ses romans, notons «Les chroniques du Plateau Mont-Royal», «La grosse femme d'à côté est enceinte», les deux récits biographiques «Les vues animées» (1990), «Les douze coups de théâtre» (1992) et plusieurs autres oeuvres pour lesquelles il a reçu plusieurs prix littéraires, dont le prix Victor-Morin en 1974. En 1999, il reçoit le prix littéraire du gouverneur général.


En référence: L'Encyclopédie du Canada: édition 2000, Montréal, Stanké, 2000, p.2528.
En complément: Michel Bélair, Michel Tremblay, Montréal, Presses de l'Université du Québec, 1972, 95 p. Renate Usmiani, Michel Tremblay, Vancouver, Douglas & McIntyre, 1982, 177 p. Marie-Lyne Piccione, Michel Tremblay, l'enfant multiple, Talence, Presses universitaires de Bordeaux, 1999, 197 p.



Sur Bilan du siècle

Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke