Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Hubert Aquin (1929-1977) Écrivain

Natif de Montréal, il étudie d'abord la philosophie à l'Université de Montréal puis la politique à Paris. À son retour à Montréal, il travaille à Radio-Canada, à la Bourse de Montréal et à l'Office national du film. Au début des années 1960, il joue un rôle actif dans le mouvement pour l'indépendance du Québec. Membre du Rassemblement pour l'indépendance nationale (RIN), il n'hésite pas à engager un débat idéologique avec un farouche opposant à cette cause, Pierre Elliot Trudeau. En 1964, il annonce qu'il entre dans la clandestinité, au nom de la cause de l'indépendance, et se dit prêt à utiliser le terrorisme pour arriver à ses fins. Arrêté, puis interné dans un institut psychiatrique, il écrit son premier roman, «Prochain Épisode», en 1965. Ce roman fait de son auteur un personnage important dans le monde des lettres au Québec. En 1969, il refuse le Prix du gouverneur général pour son oeuvre «Trou de mémoire». Lors du sabordage du RIN au profit du Parti québécois de René Lévesque, il dénonce la décision du chef Pierre Bourgault et quitte le parti. Isolé, il publie un nouveau roman, «L'Antiphonaire», sans lien apparent avec la politique. En 1971, il démissionne de la revue «Liberté», accusant les rédacteurs d'avoir passé sous silence la Crise d'Octobre de crainte de perdre la subvention du Conseil des Arts. En 1974, il publie son dernier roman, «Neige noire», réflexion philosophique sur le temps, l'amour, la mort. En 1975, il devient directeur des éditions littéraires de La Presse. Cette association se solde par un conflit et il démissionne un an plus tard. De plus en plus isolé, aux prises avec des difficultés financières, il met fin à ses jours en 1977.


En référence: L'Encyclopédie du Canada: édition 2000, Montréal, Stanké, 2000, p.111.
En complément: Pierre-Yves Mocquais, Hubert Aquin, ou, La quête interrompue, Montréal, P. Tisseyre, 1985, 234 p. René Lapierre, L'imaginaire captif: Hubert Aquin, Montréal, Quinze, 1981, 183 p. Françoise Maccabée Iqba, Hubert Aquin : romancier, Québec, Presses de l'Université Laval, 1978, 288 p. Hubert Aquin, Journal 1948-1971, Montréal, BQ, 1992, 407 p.



Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Musée McCord
Institut de la statistique du Québec

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke