Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Françoise David (1948-) Travailleuse sociale, militante féministe, femme politique

Née à Montréal, elle est titulaire d'un baccalauréat en service social de l'Université de Montréal, dans le secteur de l'organisation communautaire. De 1972 à 1977, elle travaille pour l'agence de service social du quartier centre-sud de Montréal et participe à la fondation du Centre de rencontre et d'information Centre-Sud. De 1977 à 1980, le Centre de services sociaux du Montréal métropolitain (CSSMM) la nomme personne-ressource au Carrefour des familles monoparentales du Québec. Elle contribuera activement à la restructuration de cette association. De 1982 à 1987, elle devient agente d'information pour le CSSMM en même temps qu'elle occupe la fonction de présidente de son syndicat. En 1987, elle quitte le secteur public et devient coordonnatrice du Regroupement des Centres des femmes où elle découvre toute l'ampleur du mouvement féminin. En 1994, elle devient présidente de la Fédération des femmes du Québec. Ses plus grandes réalisations sont la Marche des femmes contre la pauvreté «Du pain et des roses», pendant laquelle plus de 15 000 femmes ont marché, dont 550 durant dix jours, vers un grand rassemblement à Québec le 4 juin 1995, de même que la Marche mondiale des femmes contre la pauvreté et la violence, à l'automne 2000. À travers ces actions sociales, elle milite pour l'augmentation du salaire minimum, une amélioration de la loi sur les pensions alimentaires, la rétroactivité de la réduction du temps de parrainage pour les immigrantes et une meilleure accessibilité pour les femmes à de la formation professionnelle et à des logements sociaux avec soutien communautaire. Au début du XXIe siècle, cette militante engagée devient porte-parole du mouvement féministe et altermondialiste Option citoyenne. Celui-ci fusionne en 2006 avec l'Union des forces progressistes afin de mettre sur pied une alternative de gauche unifiée : Québec solidaire. Françoise David est reconnue officiellement comme un des deux porte parole de cette formation qui fait élire un premier candidat à l'Assemblée nationale, Amir Khadir, en 2008. Françoise David fera pour sa part son entrée en 2012, après avoir été élue dans Gouin. Ses performances lors des débats télévisés qui ont lieu au cours de cette camapgne et de celle de 2014 sont soulignées par les analystes.


En référence: http://www.cex.gouv.qc.ca/ordre/ordre.htm, 8 mai 2001



Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Musée McCord
Institut de la statistique du Québec

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke