Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Frank Scott (1899-1985) Poète, professeur, homme politique

Né à Québec, cet homme de lettres engagé socialement et politiquement joue un rôle particulier dans l'évolution culturelle et politique du Canada moderne. Il s'intéresse à la poésie moderne dans les années 20 alors qu'il enseigne à Montréal au Lower Canada College. Dès 1924, il étudie le droit constitutionnel à l'Université McGill où il fait la connaissance du poète A.J.M. Smith qui aura une grande influence sur son oeuvre. Avec ce dernier, il fonde la revue «McGill Fortnightly» en 1925. Bien que ses écrits s'attardent surtout à l'aspect poétique du paysage laurentien, la dimension sociale commence également à s'imposer à travers sa poésie. Il critique ouvertement les valeurs de l'Empire britannique, surtout pendant la crise des années 30 alors que le désarroi et la misère règnent à Montréal. En 1931, il fonde la League for Social Reconstruction (LSR) avant de s'impliquer au sein de la Co-operative Commonwealth Federation (CCF). Son travail au sein de ce parti socialiste, dont il sera président national de 1942 à 1950, influence directement sa poésie qui est particulièrement critique à l'égard de la politique du premier ministre du Québec, Maurice Duplessis. Il gagnera deux causes célèbres contre ce dernier (la Loi du cadenas et l'affaire Roncarelli). Après avoir vu sa candidature rejetée parce qu'il était membre en règle du CCF, il devient, en 1961, doyen de la faculté de droit de l'Université McGill. Parmi les publications de cet auteur, soulignons «Poems of French Canada» et «Essays on the Constitution». Il reçoit plusieurs récompenses, dont le prix Lorne-Pierce de la Société royale du Canada, en 1962, ainsi que le prix de littérature Molson du Conseil des Arts du Canada, en 1966. Son épouse Marian était une artiste de renom.


En référence: L'Encyclopédie du Canada: édition 2000, Montréal, Stanké, 2000, p.2255. Jean Cournoyer, La Mémoire du Québec de 1534 à nos jours, Montréal, Stanké, 2001, p.1661.



Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Musée McCord
Institut de la statistique du Québec

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke