Idola Saint-Jean (1880-1945) Militante féministe, professeure

 

Née à Montréal, elle fait figure de pionnière dans la lutte pour l'obtention du droit de vote féminin. Elle enseigne au département d'études françaises de l'Université McGill tout en militant activement pour l'avancement de la cause des femmes au Québec. En 1927, elle relance le débat sur le suffrage féminin en fondant l'Alliance canadienne pour le vote des femmes du Québec. Inlassable, elle ira présenter sa demande de droit au suffrage féminin à Québec, année après année, en collaboration avec les militantes de la Ligue des droits de la femme, présidée par Thérèse Casgrain. Ignorant les tabous à l'égard des femmes et appuyée par plusieurs ouvrières, elle se présente comme candidate aux élections fédérales de 1930, obtenant 3 000 voix dans le comté de Saint-Denis (Dorion). Militante active, elle utilise les moyens de communication à sa disposition (allocutions radiophoniques, manifestations, conférences) pour véhiculer son message de justice sociale et d'égalité des sexes. Parallèlement à son militantisme, elle donne plusieurs heures de son temps comme bénévole auprès de jeunes délinquants.


En référence:

Collectif Clio, Histoire des femmes au Québec, Montréal, Quinze, Montréal, 1982. L'Encyclopédie du Canada: édition 2000, Montréal, Stanké, 2000, p.2205. Jean Cournoyer, La Mémoire du Québec de 1534 à nos jours, Montréal, Stanké, 2001, p.1565.


  ©  Tous droits réservés - Bilan du Siècle Perspective monde