Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
L'histoire électorale du Québec de 1867 à 2017
Analyses, carnets électoraux, tableaux
500 pages documentées et référencées
Jean-Herman Guay (politologue) et Serge Gaudreau (historien)

Disponible aux Presses de l'Université Laval
Disponible sur Amazon
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Rose Ouellette (1903-1996) Comédienne

Cette comédienne, que les Québecois appelleront familièrement La Poune, débute sa carrière en 1925 avec Olivier Guimond père (Ti-Zoune). Elle dirige le Théâtre Cartier dans le quartier Saint-Henri, à Montréal, de 1928 à 1936, puis le Théâtre National, de 1936 à 1953. En laissant la direction théâtrale, elle s'oriente vers le burlesque et le vaudeville qui connaissent une grande popularité au Québec au milieu du siècle. Avec ses collègues Manda Parent, Juliette Huot, Juliette Pétry, Gilles Latulippe et Olivier Guimond fils, elle fera rire des milliers de spectateurs pendant près de sept décennies! Ses fréquentes apparitions publiques, notamment au Théâtre des Variétés de Gilles Latulippe, contribuent à sa popularité qui ne se dément pas jusqu'à son décès, en 1996.


En référence: Jean Cournoyer, La Mémoire du Québec, de 1534 à nos jours, Montréal, Stanké, 2001, p.1140.
En complément: Philippe Laframboise, La Poune, Montréal, Éditions Héritage, 1978, 139 p. Rose Ouellette, La Poune, Montréal, Québécor, 1983, 220 p.



Sur Bilan du siècle

Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke