Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
L'histoire électorale du Québec de 1867 à 2017
Analyses, carnets électoraux, tableaux
500 pages documentées et référencées
Jean-Herman Guay (politologue) et Serge Gaudreau (historien)

Disponible aux Presses de l'Université Laval
Disponible sur Amazon
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Antonine Maillet (1929-) Écrivaine, dramaturge, comédienne

Née à Bouctouche, au-Brunswick, elle fait ses études de baccalauréat et de maîtrise à Moncton, après quoi elle obtient une licence ès-lettres de l'Université de Montréal en 1962. Des recherches à Paris en 1963 et en 1969 lui permettent d'obtenir un doctorat ès-lettres de l'Université Laval en 1970. Elle obtiendra par la suite vingt-trois doctorats honorifiques de diverses universités canadiennes, américaines et françaises (Université de Toronto, McGill, Jean-Moulin de Lyon, etc.). Auteure de nombreux romans depuis 1958, c'est avec sa pièce «La Sagouine» (1971) et son roman «Pélagie-la-Charrette» (1979) qu'elle connaît un véritable succès populaire. «Pélagie-la-Charette», qui se vend à plus d'un million d'exemplaires en France, lui vaut le prestigieux prix Goncourt. Ses romans, comme la majorité de ses pièces, racontent la vie, les désirs, les frustrations de ses personnages issus du peuple acadien. Elle joue elle-même le personage de La Sagouine, qui la suit à travers toutes les villes de la francophonie canadienne et de la France. Dans un langage pittoresque et imagé, elle réussit à nous rendre sa vision de la réalité acadienne. Elle enseigne tout au long de sa carrière, d'abord au Collège Notre-Dame d'Acadie, puis à l'Université de Moncton, au Collège des Jésuites de Québec, à l'Université Laval et à l'Université de Montréal. Elle est professeur invité à l'Université de Berkeley de San Francisco, en 1983, et à Suny-Albany, en 1985. Au cours de sa carrière elle est honorée à plusieurs reprises: prix du Conseil des Arts (1960), prix du gouverneur général (1972), prix de la ville de Montréal (1973), prix des Volcans (France) (1975), prix France-Canada (1975), prix littéraire de «La Presse» (1976), prix des Quatre Jurys (1978) et prix Goncourt (1979). Parmi les distinctions qui lui ont été décernées, mentionnons qu'elle est Compagnon de l'Ordre du Canada (1976), Officier des Palmes académiques françaises (1980), Chevalier de l'Ordre de la Pléïade, la Gloire de l'Escolle de l'Université Laval (1981) et Officier des Arts et des Lettres de France (1985). En 1990, elle est reçue Officier de l'Ordre national du Québec. Elle est également chancelier de l'Université de Moncton.


En référence: http://www.cex.gouv.qc.ca/ordre/ordre.htm, 8 mai 2001// L'Encyclopédie du Canada: édition 2000, Montréal, Stanké, 2000, p.1508.



Sur Bilan du siècle

Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke