Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Huguette Oligny (1922-2013) Comédienne

Cette comédiene originaire de Montréal se distingue très vite en obtenant plusieurs grands rôles du répertoire classique dont Célimène, dans «Le Misanthrope» de Molière, le rôle-titre dans «Marie Stuart» de Schiller, Toinette, dans «Le Malade imaginaire» de Molière, Marguerite, dans «La Dame aux camélias» de Dumas fils et le rôle principal dans «Bérénice» de Racine. Elle participe également à quelques-unes des plus remarquables créations québécoises dont «Le temps des lilas» de Marcel Dubé, «Tit-Coq» et «Hier les enfants dansaient» de Gratien Gélinas, ainsi que «Le Marcheur» d'Yves Thériault pour laquelle elle signe la mise en scène. Sa formation bilingue lui permet de jouer aussi bien en anglais qu'en français sur les principales scènes du Canada ainsi qu'à New York, Chicago, Paris, Bruxelles et dans plusieurs autres villes européennes. Au cinéma, elle tourne dans plusieurs longs métrages canadiens dont «Kamouraska» de Claude Jutra et «Le soleil se lève en retard» d'André Brassard. En septembre 1984, elle tient le rôle d'Albertine dans «Albertine en cinq temps» de Michel Tremblay au Centre national des arts, à Ottawa, puis au Théâtre du Rideau-Vert. Par le biais du petit écran, elle entre régulièrement dans les foyers québécois, notamment par les téléromans «Rue des Pignons», «Métro-Boulot-Dodo» et «Monsieur le Ministre», à Radio-Canada, ainsi que «Le clan Beaulieu» et «Belle Rive» à Télé-Métropole. Elle joue aussi dans les télé-théâtres «Contre-jour» et «Marc-Aurèle Fortin» à Radio-Québec ainsi que «Cachez le violoncelle», «Adieu Françoise», «Les dames du jeudi», «La femme au géranium», «Les violons de l'automne» et «La pépinière» à Radio-Canada. Elle tient également des rôles importants dans les pièces suivantes: Laura, dans «Equus» de Peter Schaffer, Maria, dans «Oncle Vanya» de Tchekhov, Lydia, dans «Bateau pour Lipaia» d'Alexis Arbuzov, ainsi que le spectacle «La dame de cent ans», dans lequel elle présente deux rôles solo pendant près de deux heures. Ce spectacle sera présenté lors d'une tournée québécoise au cours de l'été 2000. Membre du conseil de l'Union des artistes de 1962 à 1964, elle reçoit à sept reprises le trophée annuel destiné à la meilleure comédienne de langue française au Canada. Elle est nommée officier de l'Ordre du Canada, en 1984, ainsi qu'officier de l'Ordre national du Québec, en 1999.


En référence: http://www.cex.gouv.qc.ca/ordre/ordre.htm, 8 mai 2001



Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle
Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke