Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Léa Pool (1950-) Cinéaste

Née à Soglio, en Suisse, cette réalisatrice s'installe à Montréal en 1978. Elle réalise un premier long métrage comme cinéaste indépendante en 1980: «Strass Café». Son style s'inspire de celui de Marguerite Duras et ses thèmes tournent autour de l'exil, l'oubli, le déracinement et la quête de l'identité. Ses films présentent également des problématiques qui touchent de près les réalités quotidiennes des femmes de son époque. Parmi ses réalisations, soulignons «La Femme de l'hôtel» (1984), «Anne Trister» (1986), «À corps perdu» (1988), «La Demoiselle sauvage» (1991), «Mouvements du désir» (1994) et «Emporte-moi» (1998). En plus de présenter des films de fiction, elle travaille sur d'importants documentaires tels que «Hotel Chronicles» (1990), de même qu'une série documentaire sur l'histoire des femmes et un ouvrage sur la vie de Gabrielle Roy. Ses réalisations sont toujours attendues et généralement très bien reçues du public et de la critique. En 1984, elle reçoit le prix L-E Ouimet-Molson pour son film, «La Femme de l'hôtel».


En référence: L'Encyclopédie du Canada: édition 2000, Montréal, Stanké, 2000, p.1953. Jean Cournoyer, La Mémoire du Québec de 1534 à nos jours, Montréal, Stanké, 2001, p.1218.



Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle
Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke