Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Carrie Derick (1862-1941) Professeure, féministe

Cette jeune femme native de Montréal fait partie du premier groupe d'étudiantes admises à l'Université McGill. En 1890, elle reçoit son baccalauréat en botanique et devient, en 1891, la première femme du Québec à donner des cours à l'université. Elle poursuit ses études à la maîtrise et continue de se perfectionner, notamment à Harvard (Boston), à Londres et à Bonn (Allemagne). En 1912, elle devient professeure de morphologie botanique à l'Université McGill. Tout en poursuivant ses études, elle s'implique activement pour le droit de vote des femmes, notamment lors de son passage à la présidence du Montreal Local Council of Women de 1907 à 1911. Elle est cofondatrice de la Montreal Suffrage Association, organisme qu'elle préside de 1913 à 1919. Après l'obtention du droit de vote au fédéral, l'organisme sera dissout et les militantes s'associeront aux Canadiennes françaises qui oeuvrent au sein du Comité provincial du suffrage féminin. Elle s'éteint en 1941, un an après l'obtention du droit de vote par les femmes au provincial. Toute sa vie aura été consacrée à faire tomber les barrières qui séparaient les femmes des hommes de son époque.


En référence: Maryse Darsigny, Francine Descarries, Lyne Kurtzman, Évelyne Tardy (sous la direction de), Ces femmes qui ont bâti Montréal, éd. Remue-Ménage, 1994, p.119.



Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Musée McCord
Institut de la statistique du Québec

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke