Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


William Chapman (1850-1917) Poète

Il étudie le droit mais se consacre surtout à sa véritable passion: la poésie. Journaliste et traducteur au journal libéral «La Patrie», il y écrit sous une dizaine de pseudonymes. Après un passage aux États-Unis, il revient au Canada et écrit pour le quotidien «La Minerve» dans lequel il publie des vers et de la prose. En 1890, il écrit son deuxième recueil, «Les feuilles d'érable», qui lui vaut la médaille d'honneur au concours de l'Académie des palmiers à Paris. Fonctionnaire au bureau du procureur général de 1892 à 1897, il écrit durant cette même période plusieurs articles plutôt méprisants à l'égard du poète Louis-Honoré Fréchette qu'il accuse de plagiat. Cette querelle stérile fera du tort à sa réputation. Se croyant le meilleur poète en Amérique, il attaque ses confrères dans des articles très directs. Après avoir écrit contre les Libéraux, il quitte la fonction publique en 1897 et ouvre une librairie bilingue à Ottawa. Son nouveau recueil, «Les Aspirations; poésies canadiennes», qui paraît en 1904, lui vaut d'être nommé officier de l'Instruction publique. Il est également couronné par l'Académie française, mais vise encore plus haut, espérant obtenir le titre de chevalier de la Légion d'honneur ou le prix Nobel. Il obtient un franc succès en France, mais a moins de veine au Québec où il est affecté par une critique très négative. En 1912, il publie son dernier recueil en France, pour lequel il recevra plusieurs reconnaissances. Puis, il entreprend un ouvrage intitulé «Épopée canadienne», dans le but de se mériter le prix Nobel. La guerre en France l'empêchera de compléter son recueil qui restera inachevé. Il meurt en 1917 dans l'isolement, la maladie et la désolation.


En référence: Manon Brunet dans Dictionnaire biographique du Canada, volume 14 de 1911 à 1920, Québec, Presses de l'université Laval, 1998, p.228-231.
En complément: Jean Ménard, William Chapman, Montréal, Fides, 1968, 95 p.



Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle
Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke