Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Joseph-Israël Tarte (1848-1907) Journaliste, politicien

D'abord libéral-conservateur, il devient un leader ultra-montain à partir de 1876. De 1877 à 1881, il siège à l'Assemblée législative du Québec tout en s'occupant des journaux qu'il possède («Le Canadien», «L'événement», «La Patrie»). En 1890-1891, il révèle à la population le scandale McGreevy-Langevin, ce qui l'entraîne du côté libéral et nuit grandement au Parti conservateur. Élu à la Chambre des communes en 1891, il obtient du premier ministre Wilfrid Laurier le poste de ministre des Travaux publics. En 1899, il s'oppose à l'envoi de soldats canadiens en Afrique du Sud pour participer à la guerre des Boers. Son discours sur l'indépendance du Canada lui vaut la critique de la presse ontarienne et, en 1902, il est congédié par Laurier pour ses prises de position.


En référence: L'Encyclopédie du Canada: édition 2000, Montréal, Stanké, 2000, p.2384-2385. Michèle Brassard et Jean Hamelin dans Dictionnaire biographique du Canada, volume 13, 1901 à 1910, Québec, Presses de l'université Laval, 1994, p.1101-1107.
En complément:



Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle
Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke