Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Hans Selye (1907-1982) Scientifique

Né à Vienne, en Autriche, il étudie la médecine à l'Université de Prague. Engagé par l'Université McGill en 1932, ce scientifique devient assistant professeur de biochime en 1934. Par la suite, il fonde en 1945 l'Institut de médecine et de chirurgie expérimentale de l'Université de Montréal qu'il préside jusqu'à sa retraite, en 1976. L'année suivante, il fonde dans sa propre maison l'International Institut of Stress, où il élabore sa théorie sur le syndrome général d'adaptation. Il affirme notamment qu'une nation entière pourrait souffrir de ce syndrome. Vulgarisateur, il écrit «The Stress of Life» (1956), «Du rêve à la découverte» (1972), «Stress sans détresse» (1974) et «Le stress de ma vie» (1977). Pour son travail, il reçoit plusieurs diplômes honorifiques et est fait compagnon de l'Ordre du Canada.


En référence: L'Encyclopédie du Canada: édition 2000, Montréal, Stanké, 2000, p.2271-2272. Jean Cournoyer, La Mémoire du Québec de 1534 à nos jours: répertoire de noms propres, Montréal, Stanké, 2001, p.1663.
En complément: Georgette Goupil, Hans Selye : la sagesse du stress, Montréal, Nouvelle optique, 1981, 169 p. http://www.collegeem.qc.ca/cemprog/sh/psycho/Psychologues/selye.html http://agora.qc.ca/mot.nsf/Dossiers/Hans_Selye http://radio-canada.ca/par4/ind/stress.html



Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle
Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke