Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Camille Laurin (1922-1999) Psychiatre, homme politique

Il fait des études poussées en psychiatrie avant d'accéder à la direction du Département de psychiatrie de la Faculté de médecine de l'Université de Montréal, en 1958. Son engagement politique en faveur de la souveraineté se précise au cours des années 60. Un des sept candidats victorieux du Parti québécois (PQ) lors de l'élection générale du 29 avril 1970, il assume le poste de chef parlementaire au cours des trois années suivantes. Battu en 1973, puis vainqueur à nouveau en 1976, il est nommé ministre d'État au Développement culturel par le premier ministre René Lévesque. En 1977, il est le maître d'oeuvre de la Charte de la langue française (Loi 101), une législation importante et controversée à laquelle son nom restera associé. Ministre de l'Éducation dans le contexte turbulent du début des années 80, il quitte la politique en 1984 pour protester contre la décision de son partie de reléguer le projet souverainiste au second plan. Il est élu une dernière fois en 1994 lorsque le PQ reprend le pouvoir sous la direction de Jacques Parizeau.


En référence: Répertoire des parlementaires québécois, 1867-1978, Québec, Bibliothèque de la Législature, 1980, p.337. L'Encyclopédie du Canada: édition 2000, Montréal, Stanké, 2000, p.1390.



Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle
Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke