Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Charlie Biddle (1926-2003) Musicien, Chanteur de jazz

Descendant d'une famille qui a oeuvré dans les plantations de la Caroline du Nord, il naît à Philadelphie. Recruté par l'Armée américaine, il sert son pays pendant quelques années avant de pouvoir étudier la musique à l'Université Temple grâce au «G.I. Bill». À l'âge de 22 ans, il déménage au Québec où il entreprend de faire connaître le jazz à l'aide de tournées qu'il fait à travers la province avec son groupe nouvellement formé. Vendeur d'automobiles le jour, il se transforme en musicien la nuit, offrant des spectacles au «Black Bottom» de Montréal. En 1967, lors de l'Exposition universelle, sa femme lui obtient la permission d'utiliser le pavillon de la jeunesse pour faire des concerts jazz. Il profite de cette occasion pour faire connaître divers artistes dont John Coltrane, Thad Jones et Pepper Adams. Malgré les avertissements de nombreux promoteurs montréalais, il produit lui-même son premier festival de jazz en 1979. Cet événement bénéficiera d'une bonne couverture médiatique et le festival obtiendra un franc succès. Ses quatre enfants, Sonya, Charles Jr., Stephanie et Tracy, sont tous impliqués dans le monde du spectacle. La vie de ce contrebassiste est un témoignage de l'harmonie culturelle, ethnique et linguistique que l'on peut retrouver à Montréal. Relatant le chemin parcouru, il racontera dans une entrevue accordée en 1996 à l'occasion de son 70e anniversaire : «J'entends les gens parler du Festival de jazz, dire comment c'est passionnant. Montréal était comme ça tous les jours dans les années 40 et 50. Vous pouviez vous lever en pleine nuit, sortir et avoir du bon temps. Montréal était la Mecque du divertissement pour les artistes surtout les artistes noirs.» Quelques jours avant sa mort, il reçoit le prix Calixa-Lavallée des mains du premier ministre Bernard Landry qui se rend à sa résidence pour l'occasion. Il est également décoré de l'Ordre du Canada.


En référence: http://www.justin-time.com/artists/charliebiddle/ , La Presse, 5 février 2003, p.C3



Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle
Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke