Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


John Lyman (1886-1967) Artiste, peintre

Né à Montréal, ce peintre déménage à Londres en 1907 afin d'étudier l'architecture. Il se rend par la suite à Paris où il étudie à l'Académie Matisse. De retour au Québec quelques années plus tard, il expose une quarantaine de peintures à l'Art Association de Montréal. La critique étant vraiment défavorable, il part vers Paris où il travaille avec la Croix-Rouge pendant la guerre. Il passe ensuite une quinzaine d'années à voyager. En 1931, il refait une exposition à Montréal qui recevra, cette fois, un très bon accueil. Ce succès le persuade de revenir s'établir dans sa ville natale. Il ouvre alors avec des collègues un atelier dans lequel ils offent des cours, organisent des causeries et des expositions visant à développer l'intérêt du public pour l'art contemporain. De 1936 à 1940, il écrit dans «The Montrealer» où il fait la promotion de l'art moderne et de la peinture montréalaise. Principal fondateur de la Société d'art contemporain de Montréal, en 1939, il en assume de plus la présidence jusqu'en 1945. Il enseigne ensuite la peinture dans le nouveau département d'art de l'Université McGill, département qu'il dirige d'ailleurs jusqu'à sa retraite, en 1957. À l'occasion de son quatre-vingtième anniversaire de naissance, le Musée de Québec prépare une exposition présentant près de 200 de ses oeuvres.


En référence: Guy Robert, La peinture au Québec depuis ses origines, Ottawa, Iconia, 1978, p.80-81.



Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Musée McCord
Institut de la statistique du Québec

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke