Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Melvin Charney (1935-2012) Professeur, théoricien, architecte

Sa longue formation académique commence à l'École d'art du Musée des beaux-arts, pour se poursuivre à l'Université McGill dans l'école d'architecture et à l'école d'art et d'architecture de l'université Yale. Il travaille par la suite pendant quelques années à Paris et à New York. Il acquiert ainsi une expérience qu'il peut mettre à profit à partir de 1964, alors qu'il s'établit comme architecte, à Montréal. Engagé comme professeur à l'Université de Montréal, il supervise le programme d'études supérieures en architecture de 1966 à 1970. En 1972, il organise au Musée des beaux-arts de Montréal une exposition intitulée «Montréal, plus ou moins». Il est également concepteur et organisateur de la controversée exposition «Corridart» que le maire de Montréal, Jean Drapeau, fait démanteler quelques jours avant la tenue des Jeux Olympiques. À partir des années 1980, il explore le «modernisme» du totalitarisme avec des oeuvres représentant des moments et actions du Troisième Reich. Au fil de sa carrière, il acquiert une renommée internationale comme professeur et théoricien d'architecture et ses oeuvres obtiennent également une visibilité à l'étranger.


En référence: L'Encyclopédie du Canada : édition 2000, Montréal, Stanké, 2000, p.467-468.



Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle
Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke