Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Marcel Rioux (1919-1992) Professeur, sociologue

Il voit le jour à Amqui, en Gaspésie. Après des études en philosophie, en ethnologie et en sciences politiques et sociales, il se voit refuser un poste au Département de sociologie de l'Université Laval pour ses convictions politiques. Après avoir travaillé à Ottawa pendant la période duplessiste, il revient au Québec en 1961 pour devenir professeur de sociologie à l'Université de Montréal. En plus de ses travaux portant sur les communautés rurales et urbaines et sur la jeunesse québécoise, il collabore à la Commission royale d'enquête sur le bilinguisme et le biculturalisme au cours des années 60. Récipiendaire de plusieurs prix (Prix Montcalm en 1970, prix Léon-Gérin en 1978), ce sociologue engagé en faveur de l'indépendance du Québec laisse derrière lui de nombreux ouvrages tels que «La question du Québec», «Essai de sociologie critique».


En référence: Léon Dion, Les intellectuels et le temps de Duplessis, 1945-2000, tome II, Sainte-Foy, Presses de l'Université Laval, 1993.
En complément: Jules Duchastel, Marcel Rioux : entre l'utopie et la raison, Montréal, Nouvelle optique, 1981, 202 p.



Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle
Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke