Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
L'histoire électorale du Québec de 1867 à 2017
Analyses, carnets électoraux, tableaux
500 pages documentées et référencées
Jean-Herman Guay (politologue) et Serge Gaudreau (historien)

Disponible aux Presses de l'Université Laval
Disponible sur Amazon
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Jean Pelletier (1935-2009) Homme politique

Il fait des études classiques au Collège des Jésuites, à Québec, puis au Séminaire de Trois-Rivières et à l'Université Laval, où il étudie le droit et les sciences sociales. Il débute sa carrière en tant que journaliste aux stations radiophoniques CHRC et CJLR de Québec. Il fait également de la télévision à CFCM-TV à titre de correspondant à Québec pour la Société Radio-Canada. En 1959, le premier ministre du Québec, Maurice Duplessis en fait son secrétaire de presse. Par la suite, il devient secrétaire exécutif de la Commission des monuments historiques du Québec puis conseiller du secrétaire de la province. Courtier en valeurs mobilières chez Lévesque et Beaubien ltée. en 1964, il assume en 1970 la vice-présidence d'une entreprise de transport : Dumont Express. Jusqu'en 1977, il est administrateur et vice-président de l'Action sociale ltée. Il effectue un retour en politique en 1977 et est élu maire de la ville de Québec, poste qu'il occupera au cours des douze prochaines années. Ses démarches auprès de l'UNESCO pour faire reconnaître le Vieux-Québec comme joyau du patrimoine historique mondial seront récompensées au cours des années 80. Après avoir abandonné la politique municipale en 1989, il occupe de novembre 1993 à juin 2001 le poste stratégique de directeur de cabinet du premier ministre Jean Chrétien. Le 1er septembre 2001, il entre en fonction chez VIA Rail en tant que président du Conseil. Il sera congédié trois ans plus tard, en mars 2004, à la suite de remarques controversées formulées à l'endroit d'une des ex-employées de la compagnie, l'ex-championne olympique Myriam Bédard. Blanchi par les tribunaux, il reçoit plus tard une compensation de son ex-employeur. Jean Pelletier a reçu l'ordre du Canada et celui du Québec. Il s'est également vu descerner la Légion d'honneur française.


En référence: Louis-Marie Côté et al., Les maires de la vieille capitale, Québec, Société historique de Québec, 1980, p.88-89. La Presse, 2 mars 2004, p.A1-A4. http://www.radio-canada.ca/regions/Quebec/2009/01/10/001-jean_pelletier_deces.shtml?ref=rss
En complément: www.viarail.ca/entreprise/fr_entr_viar_pres.html



Sur Bilan du siècle

Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke