Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
L'histoire électorale du Québec de 1867 à 2017
Analyses, carnets électoraux, tableaux
500 pages documentées et référencées
Jean-Herman Guay (politologue) et Serge Gaudreau (historien)

Disponible aux Presses de l'Université Laval
Disponible sur Amazon
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Onésime Gagnon (1888-1961) Homme politique

Natif de Saint-Léon-de-Standon, en Beauce, il étudie le droit à Oxford, en Angleterre, avant d'être admis au Barreau du Québec en 1912. Passionné par la politique, il gagne la circonscription de Dorchester pour le Parti conservateur en 1930. Au cours de son unique mandat à la Chambre des communes, le premier ministre Richard Bennett le fait brièvement ministre sans portefeuille (1935). Actif sur la scène provinciale, il tente de remporter la course à la direction du Parti conservateur mais est évincé par Maurice Duplessis lors du congrès qui se déroule à Sherbrooke en octobre 1933. La défaite des conservateurs fédéraux l'amène à briguer les suffrages sous les couleurs de l'Union nationale (UN) lors de l'élection générale provinciale du 17 août 1936. Le nouveau premier ministre Maurice Duplessis en fait par la suite son ministre des Mines de la Chasse et des Pêcheries (1936), puis son ministre des Pêcheries (1936-1939). Lorsque les unionistes reprennent le pouvoir, en 1944, il accède au poste de Trésorier de la province. Il y restera jusqu'en 1958, année où il quitte l'Assemblée législative pour devenir le lieutenent-gouverneur de la province. Ex-bâtonnier du Québec (1937), il a conjugué à son engagement politique une carrière dans l'enseignement. Au cours des années 40 et 50, il a notamment oeuvré au sein des facultés de droit et des sciences sociales de l'Université Laval.


En référence: Bibliothèque de la Législature, Répertoire des parlementaires québécois, 1867-1978, Québec, 1980, 797 pages. Gaston Deschênes, Dictionnaire des parlementaires québécois, 1792-1992, Sainte-Foy, Presses de l'Université Laval, 1993, 859 pages.
En complément: http://www.assnat.qc.ca/fra/membres/notices/g-i/GAGNO.htm



Sur Bilan du siècle

Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke