1934: Manifeste de l'Action libérale nationale

 

Contexte: Le Canada et le Québec des années trente sont en crise économique. Ce climat suscite divers groupes à proposer une série de solutions afin de contrer la morosité économique et sociale. Au Canada anglais, un parti socialiste, le Co-operative Commonwealth Federation (C.C.F.) est fondé en 1932. En 1933, un programme de restauration sociale est établi par la l'École sociale populaire (l'E.S.P.) pour faire contrepoids au manifeste de Regina. S'inspirant des propos du programme de l'E.S.P., un nouveau parti politique, l'Action libérale nationale, cherche à supplanter les assises du gouvernement Taschereau et publie son manifeste en 1934. Celui-ci servira de programme électoral durant la campagne de 1935 perdue par Taschereau. Le parti conservateur et nationaliste de l'Union nationale naîtra en 1935 de la fusion de l'Action libérale nationale et du Parti conservateur. Toutefois, Maurice Duplessis s'imposera comme leader de l'Union nationale, et ce, jusqu'à sa mort en 1959. Les réformes proposées par le manifeste de l'Action libérale nationale sont tout azimuts. Il s'agit de réformer les domaines de l'agriculture, la justice, l'industrie, la fiscalité, l'économie et les moeurs électorales.

Auteur: L'Action libérale nationale
Responsable: Stéphane Fontaine
Numéro de document: 23

  ©  Tous droits réservés - Bilan du Siècle - Directeur: Jean-Herman Guay Perspective monde