Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


1988: La déclaration du premier ministre Robert Bourassa suite au jugement de la Cour suprême concernant l'affichage au Québec

Contexte: Le premier avril 1977, le Parti québécois de René Lévesque publie son «Livre blanc» dans lequel il est question de l'état du français au Québec. Les conclusions annoncent une Charte de la langue française qui contribuera à renforcer la place du français au Québec. Dès le 26 août de la même année, l'Assemblée nationale adoptera cette charte plus connue sous le nom de loi 101. S'ensuit un série de batailles judiciaires et manifestations publiques demandant des modifications à cette loi. Dans ces batailles, la Cour suprême du Canada se prononcera, en 1988, sur les articles 58 et 69 de la Charte de la langue, soit l'interdiction de l'usage d'une autre langue que le français dans l'affichage commercial. La déclaration du premier ministre du Québec, Robert Bourassa, s'inscrit à la suite de ce jugement et témoigne d'un respect de la pratique démocratique.

Auteur: Robert Bourassa
Responsable: Stéphane Fontaine
Numéro de document: 8



Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Musée McCord
Institut de la statistique du Québec

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke