Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
L'histoire électorale du Québec de 1867 à 2017
Analyses, carnets électoraux, tableaux
500 pages documentées et référencées
Jean-Herman Guay (politologue) et Serge Gaudreau (historien)

Disponible aux Presses de l'Université Laval
Disponible sur Amazon
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Élection de John Diefenbaker au poste de chef du Parti progressiste-conservateur du Canada


Affiche électorale de John Diefenbaker

14 décembre 1956

Le Parti progressiste-conservateur (PPC) choisit un avocat de la Saskatchewan, John Diefenbaker , pour remplacer son chef démissionnaire, George Drew.

Élu à plusieurs reprises à la Chambre des communes depuis 1940, Diefenbaker, qui a 61 ans, en est à sa troisième tentative au leadership progressiste-conservateur. La veille du vote, il pose un geste controversé en n'étant ni proposé, ni secondé, par un Canadien français, une décision qui crée des remous au sein de la délégation québécoise. Il tente de se reprendre en prononçant quelques mois de français lors du discours qu'il prononce la veille du vote, mais les tensions demeurent vives. Le 14 décembre, il remporte toutefois une victoire éclatante, obtenant les faveurs de 774 délégués contre 393 pour Donald Fleming et 117 pour David Fulton. Minimisant les incidents des derniers jours, Diefenbaker invite les Québécois à l'appuyer, soutenant qu'en dépit «de ce qui a paru dans les journaux, j'ai obtenu l'appui de bon nombre de délégués du Québec». Le nouveau chef progressiste-conservateur mènera les siens à la victoire lors de l'élection générale de 1957. En 1958, sa popularité sera telle qu'il permettra au PPC d'obtenir près de 50 % des voix et d'enlever 50 sièges au Québec, un résultat impressionnant dans une province habituellement dominée par les Libéraux.


En référence: Le Devoir, 14 décembre 1956, p.1, 15 décembre 1956, p.1 et 9.
En complément: Marc La Terreur, Les tribulations des conservateurs au Québec de Bennett à Diefenbaker , Québec, Presses de l'Université Laval, 1973, 265 pages. John Diefenbaker, One Canada : Memoirs of the Right Honourable John G. Diefenbaker, Scarborough, Ontario, Macmillan-NAL Pub, 1975-1977, 3 v.
Crédits pour la photo: Année: 1957. © Site Internet CanPix Gallery. «Great Canadian Image Base». Auteur: Inconnu.. Commanditaire: Parti conservateur du Canada.. Référence: Site Internet CanPix Gallery. «Great Canadian Image Base». .



Sur Bilan du siècle

Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke