Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Création de l'Alliance laurentienne

25 janvier 1957

Raymond Barbeau, un professeur à l'École des Hautes études commerciales, fonde l'Alliance laurentienne. Ce mouvement indépendantiste, d'inspiration fasciste, dénonce le capitalisme et la démocratie. Il disparaîtra rapidement devant la montée d'autres mouvements indépendantistes aux idées plus progressistes.

Ce mouvement indépendantiste s'inspire du nationalisme traditionnel des années 30. La création de l'Alliance laurentienne, au début de 1957, par Raymond Barbeau, auteur de «Le Québec est-il une colonie?» et de «J'ai choisi l'indépendance», s'inscrit d'ailleurs dans un courant très conservateur, empruntant même à l'idéologie fasciste. Dans les pages de sa revue, «Laurentie», nom que l'on donnerait à un futur Québec indépendant, l'Alliance prône l'instauration d'un corporatisme semblable à celui pratiqué au Portugal sous le régime d'Antonio de Oliveira Salazar. L'Alliance souhaite une économie entièrement autonome à travers le corporatisme ainsi que la fin de la démocratie parlementaire et son remplacement par un régime plus discipliné et plus énergique. Son existence sera brève, les mouvements indépendantistes qui lui succéderont au début des années 60 épousant une vision plus moderne du nationalisme.


En référence: Jean-Claude Robert, Du Canada français au Québec libre, Histoire d'un mouvement indépendantiste, Paris, Flammarion, 1975, p.282.
En complément: Raymond Barbeau, J'ai choisi l'indépendance, Montréal, Édition de l'Homme, 1961, 127 pages. Raymond Barbeau, La libération économique du Québec, Montréal, Éditions de l'Homme, 1963, 157 pages.



Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle
Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke