Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Tenue d'un congrès du Congrès des métiers et du travail du Canada à Québec


Le député Alphonse Verville

24 septembre 1909

Le président sortant du Congrès des métiers et du travail du Canada (CMTC), Alphonse Verville , est la cible de plusieurs critiques, notamment de la part des ouvriers de l'Ouest du pays.

Depuis octobre 1908, Verville est député du Parti ouvrier dans le comté de Sainte-Marie. Au cours de ce congrès, les membres doivent se pencher sur 56 résolutions. Parmi celles-ci on en retrouve une qui s'oppose au militarisme sous toutes ses formes, notamment à l'entraînement militaire dans les écoles. Au cours de cette rencontre, Verville fait ses adieux au Congrès, mais en ajoutant qu'il: «entendait continuer à s'occuper activement du mouvement ouvrier». Il souhaite de plus au Congrès de continuer à progresser numériquement et financièrement.


En référence: La Presse, 24 septembre 1909, p.5, 25 septembre 1909, p.36. Groupe de recherches sur l'histoire des mouvements politiques ouvriers de l'Université du Québec à Montréal, Chronologie des mouvements politiques ouvriers au Québec de la fin du 19e siècle jusqu'à 1919, Montréal, (s.e), 1976, p.95.



Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle
Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke