Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Nationalisation de onze compagnies d'électricité par la Commission hydroélectrique du Québec


René Lévesque et Jean Marchand visitant le site du barrage hydro-électrique de Manicouagan

28 décembre 1962

Un mois après la réélection de son gouvernement, le premier ministre du Québec, Jean Lesage , annonce que la Commission hydroélectrique du Québec (Hydro-Québec) déboursera 604 millions de dollars pour nationaliser onze compagnies d'électricité.

Les compagnies impliquées dans la transaction sont : Shawinigan Water & Power, Quebec Power, Southern Canada Power, Saint-Maurice Power, Gatineau Power, la Compagnie de pouvoir du Bas-Saint-Laurent, Saguenay Power, Northern Quebec Power, la compagnie électrique de Mont-Laurier, la compagnie électrique de Ferme-Neuve et la La Sarre Power. Le même jour, le premier ministre Lesage annonce les offres qui seront faites aux détenteurs d'actions ordinaires des compagnies. Ces acquisitions, qui deviendront officielles le 1er mai 1963, feront de l'Hydro-Québec une des plus importantes entreprises québécoises et un acteur majeur dans le développement de l'énergie au Québec.


En référence: Clarence Hogue, André Bolduc et Daniel Larouche, Québec : un siècle d'électricité, Montréal, Libre Expression, 1979, p.239-285.
En complément: Paul Sauriol, La Nationalisation de l'électricité, Montréal, Éditions de l'Homme, 1962, 120 p. Carol Jobin, La nationalisation de l'électricité au Québec en 1962, Montréal, Université du Québec à Montréal, 1976. Carol Jobin, Les enjeux économiques de la nationalisation de l'électricité, 1962-1963, Montréal, Éditions coopératives Albert St-Martin, 1978, 206 p. Hydro-Québec, Dossier sur la nationalisation, s.l., s.n., 1970, 88 p. Dale C. Thomson, Jean Lesage et la Révolution tranquille, Saint-Laurent, Trécarré, 1984, 615 pages. Robert Comeau (sous la direction de), Jean Lesage et l'éveil d'une nation : les débuts de la révolution tranquille, Coll. «Les leaders politiques du Québec contemporain», Sillery, Presses de l'Université du Québec, 1989, 367 pages.
Crédits pour la photo: Année: 1961. © nd Auteur: Inconnu. Référence: Archives nationales du Canada - CT.



Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Musée McCord
Institut de la statistique du Québec

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke