Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
L'histoire électorale du Québec de 1867 à 2017
Analyses, carnets électoraux, tableaux
500 pages documentées et référencées
Jean-Herman Guay (politologue) et Serge Gaudreau (historien)

Disponible aux Presses de l'Université Laval
Disponible sur Amazon
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Discours du ministre des Richesses naturelles du Québec dans le cadre de la Semaine nationale de l'électricité


Chenaux Power Plant dans le comté de Pontiac

12 février 1962

Le ministre des Richesses naturelles du Québec, le libéral René Lévesque , profite du goûter d'ouverture de la Semaine nationale de l'électricité pour exposer ses vues sur l'intégration du réseau québécois. Ce discours provoquera un long débat entre le gouvernement et les producteurs privés d'électricité.

Les propos de René Lévesque vont ébranler les gens présents et susciter un débat intense, comparable à celui soulevé par la Commission Lapointe au cours des années 30. Dans ce discours, Lévesque rappelle que 46 compagnies se partagent la production de l'électricité, que les tarifs varient selon les régions et que les coûts ont augmenté, car il n'y a pas de coordination entre les investissements. Il propose l'unification du réseau pour assurer un nivellement des tarifs et une exploitation rationnelle des ressources. Du côté des journaux francophones, un consensus émerge en faveur du projet, qui reçoit notamment l'appui des groupes populaires et des syndicats. De son côté, la Shawinigan Water and Power, une entreprise privée, convoquera une conférence de presse pour répondre aux propos du ministre. C'est le début d'une relation particulièrement tendue entre ce dernier et les compagnies productrices d'électricité. Elle atteindra un nouveau sommet avec la décision du premier ministre Jean Lesage de faire de la nationalisation de l'électricité l'enjeu majeur de la campagne électorale de 1962.


En référence: Hughes Clarence, André Bolduc et Daniel Larouche, Québec, un siècle d'électricité, Montréal, Libre Expression, Montréal, 1979, 406 p.
En complément: Paul Sauriol, La Nationalisation de l'électricité, Montréal, Éditions de l'Homme, 1962, 120 p. Carol Jobin, La nationalisation de l'électricité au Québec en 1962, Montréal, Université du Québec à Montréal, 1976. Carol Jobin, Les enjeux économiques de la nationalisation de l'électricité, 1962-1963, Montréal, Éditions coopératives Albert St-Martin, 1978, 206 p. Hydro-Québec, Dossier sur la nationalisation, s.l., s.n., 1970, 88 pages. Pierre Godin, René Lévesque : héros malgré lui, 1960-1976, Montréal, Boréal, 1994. Dale C. Thomson, Jean Lesage et la Révolution tranquille, Saint-Laurent, Trécarré, 1984, 615 pages. Robert Comeau (sous la direction de), Jean Lesage et l'éveil d'une nation : les débuts de la révolution tranquille, Coll. «Les leaders politiques du Québec contemporain», Sillery, Presses de l'Université du Québec, 1989, 367 pages.
Crédits pour la photo: Année: 1962. © Archives Nationales du Québec Auteur: Claude Gosselin. Commanditaire: Ministère de l'Agriculture. Référence: Archives nationales du Québec (Montréal).



Sur Bilan du siècle

Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke