Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Début de l'émission «Jeunesse d'aujourd'hui» animée par Pierre Lalonde

16 juin 1962

Télé-Métropole présente pour la première fois l'émission «Jeunesse d'aujourd'hui». Animée par Pierre Lalonde, elle permet à de nombreux groupes et chanteurs ou chanteuses des années 60 de se produire devant un public. «Jeunesse d'aujourd'hui» constitue la tribune par excellence pour la musique «yé-yé» des années 60.

Alors que la vague des chansonniers fait le tour du Québec par l'entremise des boîtes à chansons, un courant parallèle, le «yé-yé», prend forme grâce à la télévision. Pierre Lalonde est une des vedettes marquantes de cette tendance qui s'adresse à un public très jeune. Véritable idole de la télévision, Lalonde aborde dans ses chansons des sujets légers et adopte des rythmes enlevants. Le «yé-yé» permet l'expression d'une chanson en français, un peu à l'image de ce qui se fait aux États-Unis auprès de la clientèle adolescente. D'ailleurs, plusieurs chansons yé-yé sont des traductions de chansons américaines de la même époque. «Jeunesse d'aujourd'hui» deviendra «Jeunesse» en 1971, avant de disparaître trois années plus tard.


En référence: Robert Léger, La chanson québécoise en question, Coll. «En question», Montréal, Québec/Amérique, 2003, p.51. Robert Giroux, Constance Havard, Rock La Palme, Le guide de la chanson québécoise, Montréal, Triptyque, 1991, 179 pages.
En complément: http://reseau.tva.ca/groupe-tva/album-souvenir/c-jeunesse.html



Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Musée McCord
Institut de la statistique du Québec

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke