Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Adoption d'un vote désavouant le chef créditiste Robert Thompson

1 septembre 1963

Les Créditistes du Québec réunis en congrès à Granby votent pour désavouer le chef national de leur parti, Robert Thompson. Celui-ci n'est pas présent à l'assemblée.

Dans les jours qui ont précédé le congrès, Thompson a pressé le leader de l'aile québécoise du parti, Réal Caouette , de démissionner ou de retirer ses déclarations «irresponsables». Les délégués décident plutôt de désavouer le chef Thompson et de confier à un comité d'étude la possibilité de fonder un parti créditiste sur la scène provinciale. Seuls six députés fédéraux originaires du Québec résistent au mouvement et choisissent de continuer à suivre le leadership de Thompson. Les autres envisagent la tenue d'un congrès qui servirait à lui trouver un successeur. C'est Réal Caouette qui dirigera le parti à la Chambre des communes.


En référence: Le Devoir, 1er septembre 1963, p.1.
En complément: Marcel Huguet, Réal Caouette : l'homme et le phénomène, Montréal, Éditions de l'Homme, 1981, p.259-263. L'Encyclopédie du Canada : édition 2000, Montréal, Stanké, 2000, p.650.



Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle
Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke