Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
L'histoire électorale du Québec de 1867 à 2017
Analyses, carnets électoraux, tableaux
500 pages documentées et référencées
Jean-Herman Guay (politologue) et Serge Gaudreau (historien)

Disponible aux Presses de l'Université Laval
Disponible sur Amazon
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Lancement de la revue mensuelle «Parti pris»


André Major, journaliste littéraire et écrivain

Octobre 1963

Un groupe de jeunes écrivains montréalais (André Major, Paul Chamberland, Pierre Maheu, etc.) participent à la fondation de la revue «Parti pris». Ces derniers formeront avec André Brochu et Jean-Marc Piotte, le comité de rédaction.

Pendant sa courte existence, qui se termine à l'été 1968, la revue «Parti pris» réunit plusieurs intellectuels de gauche engagés dans la cause de l'indépendance du Québec. La maison d'édition du même nom est également un véhicule pour les grands courants de gauche qui soufflent sur la jeunesse québécoise. «C'est à partir de ces deux thèmes centraux (aliénation et possibilité objective de son dépassement) que nous pouvons le mieux définir notre parti pris, puisqu'ils sont au centre de l'analyse de la situation dans laquelle il se fonde; ce sera, au cours des mois qui viennent, le travail de nos collaborateurs que d'exposer les résultats cette analyse, nous n'en donnons ici que le squelette: 1-L'aliénation dont nous souffrons qui existe à tous les niveaux, vient de ce que nous sommes colonisés et exploités (...) 2- Nous nous libérerons bientôt de cette aliénation parce que la société québécoise est entrée dans une période révolutionnaire (...) A la lumière de ces données notre position est claire. Nous luttons pour l'indépendance politique du Québec parce qu'elle est une condition indispensable de notre libération (...)».


En référence: Parti pris, octobre 1963, 64 pages.
En complément: Robert Major, Parti pris, idéologies et littérature, Coll. «Les Cahiers du Québec», Montréal, Hurtubise HMH, 1979, 341 pages. André Soulard, Parti pris devant la critique, 1963-1968, mémoire de maîtrise, Université du Québec à Trois-rivières, 1976. L'Encyclopédie du Canada: édition 2000, Montréal, Stanké, 2000, p.1811.
Crédits pour la photo: Année: 1992. © nd Auteur: inconnu. Commanditaire: Gouvernement du Québec. Référence: Les Prix du Québec (www.prixduquebec.gouv.qc.ca).



Sur Bilan du siècle

Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke