Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
L'histoire électorale du Québec de 1867 à 2017
Analyses, carnets électoraux, tableaux
500 pages documentées et référencées
Jean-Herman Guay (politologue) et Serge Gaudreau (historien)

Disponible aux Presses de l'Université Laval
Disponible sur Amazon
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Adoption par l'Assemblée législative d'une loi limitant la semaine de travail à 58 heures dans les filatures


L'usine de textile Paton et le barrage sur la rivière Magog à Sherbrooke, dans les Cantons de l'Est

1910

Le gouvernement libéral de Lomer Gouin adopte une loi limitant les heures de travail dans les filatures de laine et de coton.

La nouvelle législation met également en place une limite de 10 heures de travail par jour et de 58 heures par semaine pour les garçons, les filles et les femmes. Ceux-ci doivent d'ailleurs avoir au moins 14 ans pour travailler dans un établissement industriel. En 1912, le gouvernement ira plus loin, réduisant à 55 le nombre d'heures que les femmes et les enfants peuvent passer à la filature. La situation des ouvriers en milieu urbain reste néanmoins préoccupante. Selon une commission du Bien-être social de Montréal, un travailleur qui fait 12 heures d'ouvrage, six jours par semaine, ne gagne que 550 $ annuellement. Or cette somme, qui suppose une charge de travail sans interruption, «..pourra à peine permettre à une famille de cinq personnes de survivre. Il ne reste rien pour faire face à la maladie, ni pour les loisirs, l'église, les meubles, les journaux ou l'épargne. La famille doit bien entendu vivre dans un logis insalubre, souvent situé dans un sous-sol.»


En référence: Paul-André Linteau, René Durocher, Jean-Claude Robert, Histoire du Québec contemporain: de la Confédération à la crise (1867-1929), Montréal, Boréal Express, 1979, p.477-482. Centrale de l'enseignement du Québec - Confédération des syndicats nationaux, Histoire du mouvement ouvrier au Québec: 150 ans de luttes, (s.l.), CEQ-CSN, 1984, p.82-83, 99. Don Gilmour, Achille Michaud, Pierre Turgeon, Le Canada: une histoire populaire de la Confédération à nos jours, Saint-Laurent, Fides, 2001, p.67.
En complément: Robert Rumilly, Histoire de la province de Québec: Les écoles du Keewatin, Montréal, Éditions Bernard Valiquette, 1944, p.97.
Crédits pour la photo: Année: 1904. © CRCE Auteur: Inconnu. Référence: Site internet du Centre de recherche des Cantons de l'Est (CRCE) de l'Université Bishop's : http://www.ubishops.ca/etrc-crce/fr/imanav2.htm .



Sur Bilan du siècle

Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke