Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Explosion d'une bombe à Westmount

30 juin 1965

Le congé de la fête de la Confédération est perturbé par quelques incidents, dont l'explosion d'une bombe à l'arrière de l'hôtel de ville de Westmount.

L'explosion cause des dégâts matériels, mais aucune blessure ou perte de vie n'est déplorée. Le lendemain, une manifestation improvisée par des indépendantistes mène à quatre arrestations. Puis, le 2 juillet, une antenne de la station radiophonique CKTS de Sherbrooke est sabotée, un acte «signé» à la peinture par le FLQ (Front de libération du Québec). À Montréal, d'autres altercations seront à l'origine de 35 arrestations.


En référence: Le Devoir, 2 juillet 1965, p.1, 3 juillet 1965, p.1.
En complément: Louis Fournier, F.L.Q : histoire d'un mouvement clandestin, Montréal, Québec/Amérique, 1982, 509 pages. Marc Laurendeau, Les québécois violents : un ouvrage sur les causes et la rentabilité de la violence d'inspiration politique au Québec, Montréal, Boréal Express, 1974, 240 pages. FLQ : un projet révolutionnaire : lettres et écrits felquistes (1963-1982), Outremont, VLB, 1990, 275 pages.



Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle
Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke