Élection de Raymond Laliberté à la présidence de la Corporation des instituteurs et institutrices catholiques du Québec

 


Le syndicaliste Raymond Laliberté.Année: 1960. © nd Auteur: inconnu.

[ 1965]

Raymond Laliberté succède à Léopold Garant à la présidence de la Corporation des instituteurs et institutrices catholiques du Québec (CIC).

Au cours des mandats de Raymond Laliberté, le syndicalisme enseignant vit ses premiers affrontements avec le gouvernement du Québec. Un climat de tension règne alors que le droit de grève est suspendu, une mesure qui soulève la réprobation de tous le mouvement syndical. C'est également à cette époque que le nom de la centrale est changé pour celui de Corporation des enseignants du Québec, en 1967. C'est Yvon Charbonneau qui succédera à Laliberté en 1970.


En référence: Jacques Rouillard, Histoire du syndicalisme québécois, Montréal, Boréal, 1989, p.356-363. Jacques Rouillard, Histoire de la CSN 1921-1981, Montréal, Boréal Express / CSN, 1981, 335 p.

  ©  Tous droits réservés - Bilan du Siècle - Directeur: Jean-Herman Guay Perspective monde