Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
L'histoire électorale du Québec de 1867 à 2017
Analyses, carnets électoraux, tableaux
500 pages documentées et référencées
Jean-Herman Guay (politologue) et Serge Gaudreau (historien)

Disponible aux Presses de l'Université Laval
Disponible sur Amazon
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Fondation de l'École sociale populaire


Diverses brochures de l'École sociale populaire

13 novembre 1911

L'École sociale populaire regroupe des laïcs et des clercs qui voient «dans l'organisation professionnelle, à personnalité civile et à base confessionnelle, le meilleur moyen de conserver et de rétablir la paix sociale et d'améliorer le sort des travailleurs.»

La décision de mettre sur pied l'École sociale populaire remonte au congrès interdiocésain organisé par Mgr Paul Bruchési , archevêque de Montréal, en janvier 1911. Sa création répond au désir de l'Église de s'adapter aux réalités du monde moderne, particulièrement en milieu urbain. Elle permettra de former des meneurs rompus à la doctrine sociale de l'Église. Le père Léonidas Hudon joue un rôle important dans la fondation de cet organisme. Un autre membre actif de l'École, le père Joseph-Papin Archambault, en sera par la suite directeur de 1929 à 1959. Au fil des ans, l'École sociale populaire affirmera sa présence de plusieurs façons, notamment par la publication de littérature et l'organisation de retraites fermées.


En référence: Le Devoir, 13 novembre 1911, p.1. Groupe de recherches sur l'histoire des mouvements politiques ouvriers de l'Université du Québec à Montréal, Chronologie des mouvements politiques ouvriers au Québec de la fin du 19e siècle jusqu'à 1919, Montréal, (s.e), 1976, p.119.
En complément: Louis Joseph Paul Napoléon Bruchési, L'école sociale populaire, Montréal, L'École sociale populaire, 1911, 20 p. Jean-Claude St-Amand, «La propagande de l'école sociale populaire en faveur du syndicalisme catholique 1911-1949», Revue d'histoire de l'Amérique française, vol. 32, no.2, septembre 1978, p. 203-228. Paul-André Linteau, René Durocher, Jean-Claude Robert, Histoire du Québec contemporain : de la Confédération à la crise, 1867-1929, Montréal, Boréal Express, 1979, p.522-523.
Crédits pour la photo: Année: 1940. © nd Auteur: inconnu. Commanditaire: Archives CSN. Référence: Archives CSN.



Sur Bilan du siècle

Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke