Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Inaguration de l'Exposition universelle de Montréal


Ouverture de l'Expo 67 à Montréal

27 avril 1967

L'inauguration de l'Exposition universelle de Montréal consacre d'une certaine façon l'ouverture de la société québécoise sur le monde. Plus d'une centaine de pays participeront à cette exposition qui attirera des foules importantes à Montréal tout au long de l'été sur l'île Sainte-Hélène et l'île Notre-Dame, cette dernière ayant été créée spécialement pour l'occasion.

Projet initié au début des années 60, l'Exposition universelle de Montréal devient réalité lorsqu'elle reçoit la reconnaissance du Bureau des expositions internationales, en 1962. Financée par les trois paliers de gouvernement, elle est rapidement identifiée au maire Jean Drapeau qui siège à ce poste au moment de l'obtention et de la présentation de l'Expo. Sous le thème «Terre des hommes», celle-ci se tient d'avril à octobre 1967. Elle permet aux Québécois de prendre contact avec la culture d'une centaine de pays représentés dans une soixantaine de pavillons dont les coûts s'élèvent, dans certains cas, à plusieurs millions de dollars. D'autre part, en venant à l'Expo, où le pavillon du Québec est très remarqué, de nombreux visiteurs étrangers se familiarisent avec les réalités du Québec moderne. Tous les chefs d'État des pays participants ont été invités à venir au Canada à cette occasion : 44 d'entre eux, ou leurs représentants, accepteront cette invitation. Le gouvernement du Québec recevra officiellement ces dignitaires à Québec ou à Montréal, ce qui lui permettra d'établir des contacts directs avec les autorités de plusieurs pays ainsi que les dirigeants de nombreux organismes internationaux. Au total, les coûts de l'organisation et de la tenue de cet évènement sont évalués à 283 millions de dollars.


En référence: Le Devoir, 28 avril 1967, p.17-32. L'Encyclopédie du Canada: édition 2000, Montréal, Stanké, 2000, p.933.
En complément: Susan Purcell et Brian McKenna, Jean Drapeau, Montréal, Stanké, 1981, 372 pages. Paul-André Linteau, Histoire de Montréal depuis la Confédération, Montréal, Boréal, 1992, 613 pages. Robert Rumilly, Histoire de Montréal : Tome V 1939-1967, Fides, Montréal, 1974, p. 229-248, 269-280. Gouvernement du Québec, Rapport du ministère des affaires intergouvernementales 1967-68.
Crédits pour la photo: Année: 1967. © Archives nationales du Canada. Auteur: Inconnu. Référence: Site internet Nelson Canadian Discovery Disk Rubrique : «Time period or category»..



Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle
Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke