Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Création de la Corporation des enseignants du Québec

Août 1967

Suivant la volonté exprimée lors de son congrès de 1966, la Corporation générale des instituteurs et institutrices catholiques de la province de Québec devient la Corporation des enseignants du Québec (CEQ).

Ce changement marque une certaine rupture avec la tradition confessionnelle de la centrale, rupture qui se confirme en 1969 avec l'abandon de la référence à la doctrine sociale de l'Église. Entre 1966 et 1971, la croissance du réseau scolaire augmentera à 70 000 le nombre de membres affiliés à la CEQ. C'est Raymond Laliberté qui assume la présidence de la cette centrale. Yvon Charbonneau lui succédera en 1970.


En référence: Jacques Rouillard, Histoire du mouvement ouvrier québécois, Montréal, Boréal, 1989, p.356-362.
En complément: Centrale de l'enseignement du Québec, Origine et développement de la CEQ, Sainte-Foy, La Centrale, 1977, 23 p. Centrale de l'enseignement du Québec, Structures de la CEQ, Sainte-Foy, La Centrale, 1977, 16 p. Jean-Claude Tardif, Le mouvement syndical et l'État : entre l'intégration et l'opposition : le cas de la CEQ (1960-1992), Québec, Presses de l'Université Laval, 1995, 210 pages.



Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle
Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke