Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Ouverture du congrès du Crédit social à Sherbrooke

12 octobre 1968

Quelques centaines de militants venus de partout au pays participent au congrès du Crédit social qui se déroule à Sherbrooke, dans les Cantons de l'Est.

Des ouvertures sont faites afin de permettre aux Canadiens des autres provinces de se sentir plus à l'aise à l'intérieur du parti. On accepte le nom Social Credit Rally comme version anglaise de Crédit social, des pages en anglais seront désormais incluses dans l'organe officiel «Regards» et on souhaite également la présence d'anglophones au sein de l'exécutif. À un autre niveau, les Créditistes souhaitent recueillir assez d'argent pour permettre au chef Réal Caouette de faire une émission télévisée qui fera connaître le Crédit social. Ce dernier se propose d'ailleurs de se rendre à Toronto pour participer à un congrès de Créditistes ontariens. Il déclare à cet égard : «Nous voulons un parti du Crédit social qui englobe le Canada d'un océan à l'autre.» Rappelons que, lors de la dernière élection générale, seul le Québec a élu des députés créditistes à la Chambre des communes. Au moment du congrès, ils sont au nombre de 14.


En référence: Le Devoir, 15 octobre 1968, p.11.
En complément: Marcel Huguet, Réal Caouette : l'homme et le phénomène, Montréal, Éditions de l'Homme, 1981, p.275-302.



Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle
Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke