Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Dissolution du Rassemblement pour l'indépendance nationale

26 octobre 1968

Réunis à Montréal, les délégués au congrès du Rassemblement pour l'indépendance nationale (RIN) se prononcent en faveur de la dissolution de leur parti et de l'adhésion de ses membres au Parti québécois (PQ). Cette décision survient deux semaines après le congrès de fondation du PQ.

Fondé en 1960, le RIN est un groupe de pression voué à la promotion de l'indépendance du Québec. Devenu parti politique en 1963, il obtient 6 % des voix lors de l'élection générale de 1966. La fondation du Parti québécois, en 1968, incite l'exécutif du parti et son chef, Pierre Bourgault , à saborder le RIN et à demander à ses 14 000 membres de se rallier aux péquistes dirigés par René Lévesque . La motion est débattue lors d'un congrès qui se déroule au Collège Édouard-Montpetit de Longueuil. Sur 277 votes exprimés, 227 sont favorables au sabordage du RIN, une décision qui vise à assurer l'unité des indépendantistes en vue de la prochaine élection provinciale qui se déroulera en 1970. Dans son discours de fermeture, Bourgault exhorte les Rinistes à continuer le combat pour l'indépendance : «Nous sommes un peu tristes, ce soir, mais nos adversaires enragent de voir que nous avons réussi à faire le regroupement (...) Aujourd'hui est une renaissance bien plus qu'un enterrement (...) Pour la dernière fois de ma vie, je dis : Vive le RIN ! Et pour la première fois de ma vie, je dis aussi : Vive le Parti québécois !»


En référence: Paul-André Linteau, René Durocher, Jean-Claude Robert, François Ricard, Histoire du Québec contemporain: Le Québec depuis 1930, Montréal, Boréal, 1986, p.642. Pierre Godin, La poudrière linguistique, Montréal, Boréal, 1990, p.147-153.
En complément: André d'Allemagne, Le RIN et les débuts du mouvement indépendantiste québécois, Outremont, L'Étincelle, 1974, 160 pages. Pierre Godin, René Lévesque : (tome II) héros malgré lui, 1960-1976, Montréal, Boréal, 1994.



Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle
Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke